Viser plus loin

Viser loin avec une très longue focale est compliqué. Surtout si le sujet est en mouvement. Car une fois l’oeil du photographe collé à l’oeilleton du boitier photo, il ne voit plus rien sur son champ périphérique. L’utilisation de très longues focales accentue d’autant plus cet effet « tunnel ». Il est alors très compliqué de « retrouver » l’objet visé une fois perdu, les oiseaux ou les avions en vol font rarement du surplace pour vous permettre de les recadrer… La seule solution consiste à décoller l’oeil de l’appareil pour retrouver la cible, à réaligner au jugé l’objectif, puis rapidement remettre l’oeil derrière le boitier en espérant que l’on est encore sur le sujet visé. Une vraie gymnastique ! Avec malheureusement un taux d’échecs élevé lorsque l’on débute dans l’utilisation de longues focales. Un fabricant a tenté de répondre au problème en commercialisant … la suite…