Sur les hauteurs de Los Tornos

11:38 – mar. 2 févr. 2016 – Road 619 – Los Tornos – Guanacaste – Costa Rica – Alt. 1470m.

Motmot à tête bleue

Il est temps de quitter le sky parc et ses ponts suspendus. Nous reprenons la route pour cheminer sur les crêtes des montagnes entourant Monteverde.

Inflorescence

Et qui dit « cimes » dit « cols ». Et lorsque l’on souhaite observer des oiseaux tels que les rapaces, rien ne vaut une bonne ligne de crêtes ou un col pour se poser et lever les yeux au ciel !

Nous garons la voiture en bord de route, le temps de réaliser quelques observations à pieds sur la route qui nous conduit au lac d’Arenal.

Petite Buse – Buteo platypterus – Broad-winged Hawk
Buse grise – Buteo plagiatus – Gray Hack
Buse grise – Buteo plagiatus – Gray Hack
Buse grise – Buteo plagiatus – Gray Hack
Vue sur le lac Arenal.
Urubu à tête rouge – Cathartes aura – Turkey Vulture
Piaye écureuil – Piaya cayana – Squirrel Cuckoo
Piaye écureuil – Piaya cayana – Squirrel Cuckoo
Geai enfumé – Psilorhinus morio – Brown Jay
Toucanet émeraude – Aulacorhynchus prasinus – Emerald Toucanet
Toucanet émeraude – Aulacorhynchus prasinus – Emerald Toucanet
Toucanet émeraude – Aulacorhynchus prasinus – Emerald Toucanet
Toucan à carène – Ramphastos sulfuratus – Keel-billed Toucan
Toucan à carène – Ramphastos sulfuratus – Keel-billed Toucan
Piaye écureuil – Piaya cayana – Squirrel Cuckoo
Piaye écureuil – Piaya cayana – Squirrel Cuckoo
Motmot à tête bleue – Momotus coeruliceps – Blue-crowned Motmot

2 comments

  • Bonjour,
    Ah le Costa Rica, c’est un de mes rêves ! Enfin en ce moment ce n’est pas simple d’organiser des voyages, à moins de partir sur un coup de tête quand on voit qu’un pays est ouvert ! Que de beaux oiseaux, j’avoue que j’ai surtout flashé pour les toucans et toucanets, et pour le motmot, ils sont trop beaux. PS. je vous ai envoyé une invitation Facebook.
    Régine

    • Bonjour Régine, merci pour la visit, j’ai accepté votre invitation sur FB.
      Une fois que le covid aura disparu nous pourrons retourner au Costa Rica. Les oiseaux doivent y vivre tranquillement et nous y attendre avec impatience !

Laisser un commentaire