Jusqu’a ce que la mort nous unisse – Karine Giebel

Vendredi 27 novembre 2020 – Médoc – France, le vieux monde.

Un policier qui se déroule quelque part dans les Alpes du sud, des caractères bien trempés, la montagne, la nature : résultat j’ai « avalé » ce polar en deux jours.
Même pas le temps de dire ouf ! Une intrigue bien faite, une écriture qui coule comme l’eau d’un torrent de montagne, des personnage avec des prénoms bien de chez nous, tout est fait pour que l’ouvrage se lise en toute facilité.
Seul regret, les caractères des personnages sont parfois un peu trop taillés à la serpe. L’auteur aurait pu distiller un peu plus de flou, de doute et un peu moins d’affirmation sur leurs principaux traits de caractères.
Recommandé par une copine, Karine Giebel mérite d’être lue. Je vais ajouter progressivement ses autres ouvrages à ma liste de lecture.
@ suivre donc. Merci Camille Pensivy !

Laisser un commentaire