Dans la brume écarlate

Samedi 29 août 2020 – Bordeaux, France

C’est le cinquième Nicolas Lebel que je termine. Au fil des livres, il fait des efforts pour « densifier » l’histoire en l’inscrivant dans des contextes historiques ou politiques vraisemblables. Ce dernier volume navigue entre ex-yougoslavie et vampires. Il se lit plutôt bien et reste truculent pour les expressions « françaises » du Capitaine Mehrlicht.

Laisser un commentaire