En route pour Olifants Rest Camp

Phalaborwa – Jeudi 27 octobre 2011 vers 13h.

Il est temps de quitter notre lodge pour entrer dans le Kruger National Park. Il constitue l’un des meilleurs postes d’observation des animaux sauvages d’Afrique du Sud. Il est situé dans la province du Mpumlanga dans laquelle nous évoluons depuis notre arrivée il y a quelques jours sur le sol africain.
Il y a quatre endroits à privilégier lors d’une visite dans cette province :

  • Blyde River Canyon (le troisième plus profond canyon qui soit au monde après le Grand Canyon aux USA et le Fish Eagle Canyon en Namibie) que nous avons visité sous la brume quelques jours plus tôt.
  • Les réserves privées, dont celle d’où nous venons par exemple.
  • Pilgrim’s Rest que nous ne visiterons pas cette année, il faut bien garder une poire pour la soif.
  • Et le Park National Kruger dans lequel nous allons passer quelques jours.

Ce Park est le plus grand d’Afrique du sud : il fait environ 65km de large sur 530 km le long de la frontière avec le Mozambique, entre la Crocodile River, au sud, et la Limpopo River, au nord.
Cette réserve naturelle est gigantesque : elle rassemble d’avantage de mammifères (147 espèces) que ses homologues et présente la biosphère la plus diversifiée au monde. On y ressent parfaitement toute la magie de l’Afrique, en contemplant sa beauté sauvage.

Neufs entrées donnent accès au parc. Nous allons utiliser celle située la plus au nord, Phalaborwa, pour y pénétrer.

chargement de la carte - veuillez patienter...

08 - En route pour Olifants Rest Camp -23.945694, 31.164812 Il est temps de quitter notre lodge pour entrer dans le Kruger National Park. Il constitue l\'un des meilleurs postes d\'observation des animaux sauvages d\'Afrique du Sud. Il est situé dans la province du Mpumlange dans laquelle nous...Pour consulter cet article cliquer ici (Itinéraires)

On peut visiter le parc seuls, ou accompagnés par des guides. Nous avons fait le choix d’emprunter les 2.000 km de pistes (et 700km de routes goudronnées) sans guide. Ce n’est pas la première fois que je me rend en Afrique du Sud, et avec quelques précautions c’est parfaitement réalisable en toute sécurité.

L’hébergement que nous avons choisi se fait dans des campements gérés par le parc. C’est moins cher, mais nettement plus rustique, que les lodge privés.

Mais avant tout, nous commençons pas effectuer le plein de notre 4×4. Les pompes sont rares dans le Kruger.

WORDPRESSRS20111027125925

WORDPRESSRS20111027125938
Oui, bon.. Moi aussi je fais le plein pendant qu’on nous lave la voiture déjà bien salle.
WORDPRESSRS20111027132331
La porte d’entrée du Park. Il faut se déclarer, acquitter les droits de passage et donner sa date prévisionnelle de sortie.
WORDPRESSRS20111027133622
A peine franchi la porte, nous pouvons déjà réaliser nos premières rencontres avec la faune : gazelle impala
WORDPRESSRS20111027134015
Choucador à épaulettes rouges – Lamprotornis nitens – Cape Starling
WORDPRESSRS20111027140138
Il faut tout de même faire attention à certains animaux plus imposants que d’autres !

WORDPRESSRS20111027140150

WORDPRESSRS20111027142751
Pintade de Numidie – Numida meleagris – Helmeted Guineafowl
WORDPRESSRS20111027143324
Autruche d’Afrique- Struthio camelus – Common Ostrich
WORDPRESSRS20111027144357
Il faut éviter d’aller se baigner. Les Hippo sont très dangereux.
WORDPRESSRS20111027150042
Maman traverse la route – il vaut mieux s’arrêter.
WORDPRESSRS20111027150054
Et surtout ne pas tenter de passer entre elle et son éléphanteau. Il faut le laisser passer d’abord.
WORDPRESSRS20111027150347
Attention : ils sont parfois bien cachés !
WORDPRESSRS20111027153115
Zèbre de Burchell
WORDPRESSRS20111027153202
Zèbre de Burchell dans le paysage typique de cette région du Kruger.

Ces premiers kilomètres sont enchanteurs : sensation totale de liberté, en brousse parmi les animaux sauvages. Quel grand plaisir !

5 réflexions au sujet de “En route pour Olifants Rest Camp

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :