Orage sec en brousse

Tshukudu Game Lodge, Afrique du Sud

chargement de la carte - veuillez patienter...

07 - Orage Sec en Brousse -24.276347, 30.954494 Pour consulter cet article cliquer ici :Orage sec en brousse (Itinéraires)

 

De retour de notre première randonnée avec Richard, nous avons pris possession de notre bungalow/hutte. Le temps de prendre une douche et le repas du soir nous attendait. La nuit tombe vite en Afrique du Sud à cette période. C’est donc à la lueur des bougies et sous la chaleur du braai que nous allons passer la soirée.

Le braai est le barbecue des Afrikaners. C’est surtout une coutume sociale en Afrique du Sud, mais aussi au Botswana, en Namibie, au Lesotho, au Zimbabwe et en Zambie. Le terme d’origine afrikaans a été adopté par les Sud-Africains de toute origine ethnique. Les mots « braai vleis » signifient « viande grillée » en afrikaans.

Nous ne nous sommes pas fait prier longtemps pour passer à table sous un ciel étoilé, en pleine savane africaine.

Le braai, derrière Corinne.

Diner à la chaleur d’un braai est très agréable. La relative quiétude (les sons des animaux sauvages provenant de la brousse sont nombreux) ne doit pas nous faire oublier qu’il faut aussi se protéger entre autres des hyènes très intrusives. Rentrer à pied le soir dans la nuit, du lodge à la hutte, réserve parfois de drôles de surprises !

Les animaux sauvages nocturnes chassent la nuit. Pour la sécurité du lieu, une barrière en bois isole le coin repas.

Nous nous couchons heureux avec des images plein la tête. Mais quelques heures plus tard, je suis réveillé par de violents roulements de tonnerre. L’air est chargé d’électricité, l’odeur de l’ozone est très présente même à l’intérieur de notre abris.

Le temps d’enfiler un short et je sors. Le spectacle est fantastique : un orage sec de brousse ! Le ciel est zébré d’éclairs, pas une goutte de pluie. Même à cette heure avancée, il fait encore très chaud. Je reste sidéré à observer le spectacle quelques minutes avant de reprendre mes esprits et enfin réagir. Il faut que je prenne des photos, c’est magnifique !

Je file chercher un trépied, un Nikon D3s et un objectif grand angle, ici un AF-S 14-24mm. Je campe le tout dans la brousse à quelques dizaines de mètres de notre bungalow. Pas moyen de retrouver ma télécommande pour assurer manuellement le déclenchement en pause longue à distance. Il va falloir que je reste à coté du trépied et de l’appareil. Et le trépied est en carbone…
L’air est ionisé tout autour de moi, je peux le sentir à l’odeur caractéristique de l’ozone. Je croise le doigts pour que la foudre choisisse les arbres plutôt que mon trépied, et c’est parti pour 30 minute de folie.
Voici le résultat en quelques images :

En pleine nuit en brousse, sous un ciel qui s’électrise de partout, j’ai passé un moment qui restera gravé dans mon esprit. Difficile de retrouver le sommeil ensuite !
Il le faut cependant, dans à peine quelques heures vers 5h30, nous devons nous lever pour aller marcher en brousse avec les guépards.
Et eux, à 6h du matin, ils sont déjà bien réveillés. Vous allez le constater dans le prochain article.

4 réflexions au sujet de “Orage sec en brousse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :